République Tunisienne  
Ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche

Connexion

Connexion

Séminaire de clôture du projet de jumelage institutionnel Tunisie, la France et l’Italie

« Renforcement des capacités du Centre National de Veille Zoosanitaire »

Le jeudi 17 avril 2014, s’est déroulé à Tunis, à l’Institut National Agronomique de Tunisie, le Séminaire de clôture du projet de jumelage institutionnel « Renforcement des capacités du Centre National de Veille Zoosanitaire ». Ce projet, financé par l’Union Européenne, s’est déroulé de février 2012 à avril 2014 en partenariat avec la France et l’Italie.

L’ouverture de ce séminaire été présidée par M. Lassâad LACHAAL, en présence de Mme Laura BAEZA, Ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie. Il a été signalé à cette occasion l’importance d’une collaboration harmonieuse entre toutes les institutions agissant dans le domaine de la santé animale afin de promouvoir les prestations des services vétérinaires.

Les Chefs des Vétérinaires Officiels et les chefs de projet de France et d’Italie sont intervenus lors de cette manifestation pour souligner la bonne coopération avec le CNVZ tout le long du jumelage et pour proposer un accompagnement technique au CNVZ au-delà du jumelage.Les chefs de projet de Tunisie, de France et d’Italie ont insisté sur la nécessité de poursuivre la formation de l’équipe du CNVZ pour le préparer à la reconnaissance internationale du Centre par de l’OIE.

La Conseillère Résidente du Jumelage et son Homologue au CNVZ ont présenté les réalisations et les acquis du Jumelage en particulier en matière d’évaluation scientifique des risques, d’économie de la santé  et de mise en place d’un système d’information, en santé animale, dont les experts-clés ont présenté les résultats des travaux.

Un débat riche a suivi ces présentions.. Il a permis d’expliquer le rôle du Centre, organisme scientifique d’appui à la décision de la DGSV responsable de la mise en place des programmes de lutte. Tous les participants ont pu exprimer l’intérêt pour la santé animale en Tunisie d’une très bonne coopération entre les différentes structures publiques et privées.

Communique de presse

Lu 544 fois Dernière modification le samedi, 27 février 2016 12:24