République Tunisienne  
Ministère de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche

Connexion

Connexion

Télécharger le document : Bulletin zoosanitaire N°25  

Date de publication : juillet 2022

Sommaire 1Enquête sérologique sur la fièvre catarrhale du mouton et première preuve de la circulation du sérotype BTV26 en Tunisie 

Ce numéro spécial traite les résultats de l’enquête sérologique basée sur le risque sur la fièvre catarrhale ovine (FCO) en Tunisie. La FCO, une maladie vectorielle est responsable de pertes économiques importantes dans les troupeaux. Afin de réduire cet impact, un plan de surveillance et de contrôle a été mis en place en Tunisie. Cependant, la situation épidémiologique de la FCO reste partiellement comprise, en particulier en ce qui concerne les sérotypes circulants. L'objectif de cette étude était de déterminer la séroprévalence, d'identifier les sérotypes circulants et de déterminer les facteurs de risque associés à la circulation du virus de la FCO en Tunisie en utilisant un échantillonnage basé sur les risques. Un total de 3314 prélèvements de sang ont été prélevés de manière aléatoire dans 67 secteurs en utilisant un échantillonnage basé sur les risques et ont été testés par la technique c-ELISA. Sur les 1330 échantillons positifs, 200 échantillons ont été analysés par test de neutralisation du sérum (TNS) pour identifier les sérotypes de FCO circulants. Sur 3314 sérums, 1330 étaient positifs au c-ELISA (40,1 %). Les résultats de sérotypage ont montré la présence des sérotypes de FCO suivants : FCO-1, FCO-2, FCO-3, FCO-4 et, pour la première fois en Tunisie, FCO-26. Le modèle de régression logistique a révélé que les animaux plus âgés avaient près de deux fois plus de chances d'être infectés par la FCO par rapport aux animaux plus jeunes. Les troupeaux ayant des antécédents de FCO étaient presque 1,5 fois plus susceptibles de présenter un risque d'infection par la FCO. La taille du troupeau, le logement en intérieur et le système de production intensif étaient des facteurs protecteurs significatifs. Une forte séroprévalence de la FCO chez les moutons a été mise en évidence en Tunisie. L'âge, le système de production et la taille du troupeau étaient des variables importantes associées à l'infection par la FCO chez les ovins. Ces informations sont d’une importance cruciale, car elles permettront d'ajuster le programme de contrôle de la FCO en Tunisie.

Auteurs : Sana Kalthoum1, Soufien Sghaier2, Thameur Ben Hassine3, Liana Teodori4, Massimo Spedicato 4, Kaouther Guesmi1, Gharbi Raja1, Haikel Hajlaoui 1, Bassem Bel Haj Mohamed 1, Wiem Khalfaoui 1, Monia Lachtar 1, Ameni Ben Salem 1, Naouel Fatnassi 1, Anissa Dhaouadi1, Mehdi Ben Ali1, Sarah Thabet 2, Chedia Seghaier1, Giovanni Savini4, Salah Hammami5

1Centre National de Veille Zoosanitaire (CNVZ)

2Institut de la Recherche Vétérinaire de Tunisie, Tunis,

3Direction Générale des Services Vétérinaires, Commissariat Régional au Développement Agricole de Nabeul, Nabeul,

4Istituto Zooprofilattico Sperimentale dell'Abruzzo e del Molise Giuseppe Caporale, Teramo, Italie.

5Service de Microbiologie, Immunologie et Pathologie Générale, École Nationale de Médecine Vétérinaire de Sidi Thabet, Tunisia Universitè de la Manouba, Manouba,

Sommaire 2 : Point sur la situation zoosanitaire dans les pays du Maghreb : Bilan 2018-2019

 Auteurs Kaouther Guesmi1, Ameni Ben Salem1, Mehdi Ben Ali1, Sana Kalthoum 1, Chedia Seghaier1

1 Centre national de veille zoosanitaire

 

 

Lu 570 fois